<< Lot 330 - Tu Duc, ...   Lot 332 - Rodolphe II, ... >>

Lot 331 - Vente aux enchères 8

THE FIRST TALER IN GOLD IN HISTORY ...
THE FIRST TALER IN GOLD IN HISTORY ...
Starting price:
250.000,00 CHF


THE FIRST TALER IN GOLD IN HISTORY - Sigismond, 1446-1496. 7 Ducats 1486, Hall. L'archiduc debout de face en armure, tenant une masse. A gauche, un écu. A droite, un heaume à cimier. Graffito "7" (valeur) dans le champ supérieur droit / Cavalier en armure galopant à droite. Date au-dessous. Le tout entouré de quinze petits écus (Nellenbourg, Alsace, Kybourg, Tyrol, Feldkirch, Portenau, Krain, Styrie, Carinthie, Windisch-Mark, Hohenberg, Habsbourg, Pfirt, Autriche, et Bourgogne) et d'un écu plus grand (Tyrol). Tranche brute. 24,23g. Fr. 7 (very rare) ; Moeser & Dworschak 99 p. 97 ; Coll. Montenuovo 402.
Petit 7 dans le champ à l'avers. Superbe.
Notes
Exemplaire provenant de la collection Arthur Graf Enzenberg, vente Gilhofer & Ranschburg/Adolph Hess AG (Vienne 1936), 107 et de la vente Renaissance (2000), 4.

En 1477, l’empereur Frédéric III nomma son cousin Sigismond archiduc d’Autriche. L’atelier de Merano au Tyrol fut alors fermé et l’activité monétaire déplacée à Hall. Suivant la logique de mutation monétaire qui traversait alors l’Europe, avec notamment l’apparition de nouveaux types comme le Teston, l’atelier de Hall, un des centres monétaires les plus productifs et avancés de l’époque, commença à émettre des monnaies de plus en plus lourdes. Grâce à la proximité des riches gisements d’argent de Schwaz, le premier Pfundner put voir le jour en 1483, suivi l’année d’après par le demi Guldiner. Enfin, en 1486, le premier Guldiner ou Taler fut frappé à son tour. Impressionné par cette nouvelle monnaie imposante, d’autres cours européennes suivirent la tendance. L’arrivée massive de métaux précieux en provenance du Nouveau Monde ne fit que renforcer l’accroissement en taille et en poids des monnaies au cours du XVIe siècle. Ce rarissime multiple de sept ducats reprend exactement le type du premier Taler. Les coins sont l’œuvre de Christophe Loch le Jeune. Dès 1546, celui-ci aida son père à graver des coins monétaires pour l’atelier de Hall. Cette extraordinaire monnaie, le premier Taler à avoir jamais été frappé en or, a probablement vu le jour en 1563, lors de la visite de l’empereur Ferdinand I et de ses deux fils, Maximilien et Charles, à Hall. Par ce chef-d’œuvre exceptionnel, Christophe Loch démontra de façon éclatante son talent aux yeux de l’empereur et du monde.


Bids

Lot status:
Auction closed